OASIS URBAIN

Répondre au contexte par deux langages et deux manières d’habiter.

 

Oubliée au bord des voies ferrées, la parcelle peut enfin, donner sa pierre à l’édifice « ville » par la finition de cet ilot urbain, dans Asnières, cisaillée par le transport ferroviaire, en attendant peut-être le lancer de passerelle entre les deux rives.
Le projet se doit de dialoguer avec ses pairs, avec son entourage proche ou lointain.
Il ne doit pas être un objet qui sera oublié, il doit être vivant et reposant à la fois.
Reposant tel un oasis urbain qui donnera une qualité de vie à elle-même et aux voisines par la respiration qu’il rendra possible.
Développé autour du concept de «l’Oasis Urbain», il entend créer une respiration pour le bati qui l’entoure.
Pour être contextuel, chaque niveau, chaque cellule d’habitation de la façade arrière est identifiable.
Grâce à un subtil jeu dans le nu de façade nous renforçons cette idée de logements individuels empilés, tout en créant une identification immédiate à l’échelle domestique en opposition à une façade plus urbaine de l’autre côté du bâtiment, qui sera concue en béton matricé.
Les légères ombres qui apparaitront sur la façade grâce à ces décalages constitueront une modénature animant la façade et la rendant moins lisse.
Le travail sur les teintes est à l’écoute des bâtiments mitoyens, celles-ci faisant écho au contexte immédiat de la rue, la brique écrue, la brique ocre claire. Notre projet se veut la liaison, la transition, la synthèse de ces deux teintes du contexte urbain.

Programme 23 logements
Maître d’ouvrage ICF
Lieu Asnières (92)
Coût 3,4 M€
Surface 1 600 m²
Performance énergétique RT 2012 -10%
Procédure/mission Complète
Calendrier AVP[/one_third_last]

 

A

Asnieres_2015_ANGLE2_ok

Asnieres_2015_NANSOUTY_ok

Asnieres_2015_INTERIEUR_ok